Les Traditionnelles

Quand le nomadisme nous rattrappe ...

Traditionnellement, la roulotte est le lieu de vie des Tziganes, Gitans, Gypsies, Manouches …
Conçue pour être totalement adaptée à leur mode de vie nomade, elle se veut mobile et légère, très simple mais parfois très travaillée, dans tous les cas hippotractée …
La diversité des zones d’implantation et les traditions de chaque groupe nomade ont
directement influencé leur habitat. En ont découlé des esthétiques variées telles les roulottes ‘open lot’ irlandaises, rondes et bâchées ; celles des balkans, très sculptées ; celles de l’Europe du Sud, plus méditerranéennes …

Aujourd’hui la roulotte est devenue plus sédentaire. Seuls quelques circassiens et nomades, amoureux de la lenteur, arrivent à braver les difficultés du monde actuel et profiter pleinement de l’usage pour lequel la roulotte est conçue.

En effet, aujourd’hui, elle trouve plus souvent sa place dans les jardins, dans les champs, dans les campings, en tant que résidence secondaire, atelier d’artiste, sauna, gîte.
Elle s’y trouve d’ailleurs très adaptée à qui veut y créer un cocon douillet, hors du temps.
Toujours mobile, elle peut être là, prête à vous suivre dans vos rêves les plus fous. Ou bien juste vous offrir une pause, un lieu à vous, éloigné de ce monde agité.

Fort de mon expérience de constructeur de maisons écologiques
et imprégné de la rigueur acquise lors de ma formation chez les
compagnons, les roulottes que je fabrique sont des pièces uniques.
J’aspire à ce qu’elles sortent de votre imaginaire, de vos réflexions,
et pourquoi pas de vos rêves …

Nous nous rencontrerons, un certain nombre de fois,
les plans prendront vie, adaptés à vos envies, à vos nécessités,
à vos contraintes et à votre budget. Ils évolueront avec le temps.
Puis viendra le moment de la réalisation, les bois s’assembleront,
la structure prendra forme, le squelette se mettra à danser,
puis elle va s’habiller, s’embellir, se rendre confortable et agréable.

Quelques mois plus tard,
elle arrivera chez vous,
il sera temps pour vous
de vous l’approprier,
de la placer dans ce coin là du jardin,
au Sud, sous le Tilleul,
à côté du verger … ou bien …
vous viendrez à l’atelier
avec vos chevaux et alors …
le voyage commencera …